tamil girls tiny teen nerd in her school uniform.

anal fuck lesson milf.her latest blog sex tubes

Tout savoir sur les stérilets

Le stérilet : un moyen de contraception idéal pour toutes les femmes

Recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le stérilet ou DIU – dispositif intra-utérin – est un mode de contraception largement utilisé à travers le monde. Fiable, sécurisant et réversible à tout moment, il convient parfaitement aux femmes sans enfant, aux jeunes mamans, comme aux femmes désirant un moyen de contraception sûre entre deux grossesses. C’est le mode de contraception de première intention recommandé par la Haute Autorité de Santé en France.

Quel est le principe du stérilet ?

Le stérilet est un petit dispositif, équipé d’un ou de deux fils de retrait sur sa partie inférieure. Il est réalisé en plastique souple et agrémenté de cuivre pour les stérilets au cuivre ou d’un petit réservoir contenant une hormone progestative pour les stérilets progestatifs.
Le stérilet doit être posé par un professionnel de santé dans l’utérus de la patiente. Il s’agit d’un mode de contraception très fiable, sans contrainte et qui peut être retiré à tout moment.

Existe-t-il différents types de stérilets ?

Il existe deux types de stérilet :

  • Les stérilets au cuivre, comme ceux proposés par notre laboratoire 7MED, sont disponibles en différentes tailles pour s’adapter au mieux à l’anatomie de la patiente. Ces dispositifs intra-utérins sont naturels car ils ne modifient en rien les fonctions hormonales.
  • Les stérilets hormonaux contiennent, pour leur part, une hormone progestative (lévonorgestrel) délivrée en très petite quantité. Cette hormone va avoir à la fois un effet contraceptif et apaisant permettant ainsi de soulager les règles douloureuses et d’en diminuer le volume et la durée.

Un stérilet peut-il être posé après un accouchement ?

Le stérilet est un moyen de contraception parfaitement recommandé après un accouchement. Si la naissance de bébé s’est faite par voie naturelle, le stérilet pourra être posé 4 à 6 semaines après l’accouchement, le temps que l’utérus redevienne normal (se remette correctement en place).
En cas de césarienne, il sera nécessaire d’attendre la cicatrisation complète de la paroi utérine, soit un délai de 6 à 10 semaines.

Le stérilet est-il compatible avec l’allaitement ?

Le stérilet au cuivre est tout à fait compatible avec l’allaitement. S’il s’agit d’un stérilet hormonal, les éventuels problèmes rencontrés peuvent être les mêmes qu’avec une contraception hormonale orale.

Un stérilet peut-il servir de contraception entre deux grossesses ?

Le stérilet est un dispositif contraceptif idéal entre deux grossesses. Non médicamenteuse, cette contraception est efficace à 99,4 % et n’impose aucune contrainte. Il procure à la femme une grande liberté, sans risque d’oubli lié à une prise quotidienne et sans aucune incidence sur la fertilité ou sur la santé. De plus, ce mode de contraception étant totalement réversible, il suffit simplement de faire retirer le dispositif pour laisser libre cours à un nouveau désir d’enfant.

Un stérilet se pose-t-il et se retire-t-il facilement ?

La pose et le retrait d’un stérilet au cuivre ou hormonal, se font très facilement.
– La pose du stérilet ne prend que quelques minutes. Le praticien, après avoir posé un spéculum, introduit l’inserteur chargé du DIU et va simplement glisser le dispositif au fond de l’utérus. C’est un acte généralement indolore.
– Pour le retrait, le professionnel de santé va utiliser les fils fixés sur la partie inférieure du dispositif. Il s’agit d’un acte rapide et indolore.

Ce mode de contraception offrant une réversibilité totale, il est possible de reposer un dispositif intra-utérin aussitôt après le retrait du précédent.

Peut-on concevoir un nouvel enfant immédiatement après le retrait d’un stérilet ?

Le dispositif intra-utérin est totalement réversible. Il ne modifie pas les fonctions hormonales et laisse persister l’ovulation naturelle de la femme. Il est donc tout à fait possible de concevoir un enfant immédiatement après le retrait du stérilet.

Quels sont les avantages et les inconvénients du stérilet par rapport à la pilule ?

Les DIU au cuivre – sans hormones -, ne présentent pas de passage systémique. C’est-à-dire que leur action est juste locale sans passage dans le sang. Ils conviennent donc parfaitement aux femmes ne souhaitant pas ou ne pouvant pas ingérer une hormone progestative.
Quant aux DIU hormonaux, la dose d’hormones libérée étant faible, ils n’engendrent pas les principaux effets secondaires de même nature que la pilule ; comme les migraines les lombalgies etc. Le stérilet est une contraception à long terme totalement réversible, fiable à 99,4 % et qui ne nécessite pas de contrôles gynécologiques fréquents.

Du côté des inconvénients, des douleurs passagères peuvent parfois être ressenties dans les heures qui suivent la pose du dispositif intra-utérin.

Le stérilet au cuivre a-t-il un effet sur la libido ?

Contrairement à une vieille idée reçue, le stérilet au cuivre n’a aucun impact négatif sur la libido. Ce mode de contraception mécanique favoriserait même le retour du désir sexuel chez de nombreuses femmes jusqu’alors sous pilule progestative.
Concernant les DIU hormonaux, la baisse de libido fait partie des affections fréquentes rencontrées chez les femmes porteuses de ce dispositif.

Quelle est la durée de vie d’un stérilet ?

La durée de vie d’un stérilet, au cuivre ou hormonal est particulièrement longue. Les DIU au cuivre peuvent être portés entre 5 et 10 ans. Les DIU hormonaux doivent être changés tous les 3 à 5 ans, selon les modèles.

Jusqu’à quel âge peut-on utiliser un stérilet ?

Un stérilet peut être la première contraception proposée à une jeune femme et l’accompagner tout au long de sa vie, jusqu’à la ménopause. Le caractère réversible de ce mode de contraception permet à tout moment de répondre au désir d’enfant puis de retrouver une contraception sure et de qualité.

À qui s’adresser pour se faire poser un stérilet ?

Les stérilets sont délivrés sur ordonnance. Seuls les professionnels de santé : gynécologue, médecin généraliste, sage-femme sont habilités à en effectuer la prescription, la pose et le retrait.